Lexique botanique

Acaule: se dit d'une plante dépourvue de tiges aériennes. Les feuilles sont en général collées au sol ; seuls les pédoncules floraux s'élèvent. Une plante acaule peut avoir une tige souterraine.

Acicule: petit aiguillon court et assez souple parsemant l'épiderme de certaines tiges (ex. : églantier).

Acotylédone (ou Cryptogame): plante sans fleurs ni graines, chez qui la reproduction se fait par spores asexuées engendrant des prothalles, ou organismes intermédiaires, porteurs de gamètes mâles et de gamètes femelles.

Acuminé : Se dit d'un organe se terminant brusquement en pointe souple et effilée (ex. : feuille d'orme champêtre).

Adhérent : qui ne se laisse pas détacher des organes voisins. Se dit en particulier des ovaires de certaines plantes qui sont noyés dans le renflement de la tige, ou réceptacle.

Aigrette : soies disposées en bouquet à l'extrémité de certains fruits ou graines et servant à leur dissémination par le vent.

Akène : fruit sec, ne contenant qu'une graine et ne s'ouvrant pas.

Alterne : disposition des feuilles sur la tige dans laquelle il n'y a qu'une seule feuille à un même niveau (ou nœud).

Annuel : se dit d'une plante dont le cycle s'accomplit la même année, de la germination à la maturation des fruits et graines. Ces plantes meurent après avoir produit leurs fruits.

Anthèle : inflorescence dans laquelle les pédoncules des fleurs partent à peu près d'un même point et sont de longueur très différentes.

Anthère : partie supérieure élargie de l'étamine, contenant les grains de pollen.

Anthèse : floraison ; c'est le moment où la fleur s'ouvre et devient capable de produire du pollen.

Apétale : se dit d'une fleur dépourvue de corolle.

Aphylle : qui ne porte pas de feuille (mais peut présenter des écailles).

Apiculé : rétréci brusquement en pointe fine.

Axillaire : se dit d'un organe (rameau ou fleur) situé à l'aisselle d'une feuille.

Baie : fruit charnu dépourvu de noyau (ex.: groseille, raisin.).

Basilaire : qui part de la base de la tige.

Bilobé : qui présente deux lobes (voir Lobé).

Bipenné : (voir Penné).

Bisannuel : se dit d'une plante qui accomplit son cycle en deux ans. La première année, elle reste stérile. La deuxième année, elle fleurit, mûrit ses fruits et meurt.

Biterné : (voir Terné).

Bractée : feuille modifiée qui se rencontre dans la région florale. Chaque pédicelle naît, en général, à l'aisselle des bractées. Les bractées sont, d'ordinaire, plus petites et étroites que les feuilles et souvent scarieuses. Chez les graminées, la fleur réduite aux étamines et à l'ovaire est située entre deux bractées scarieuses ou membraneuses appelées glumelles.

Calcifuge : se dit d'une plante qui ne croît jamais sur un sol calcaire ou riche en carbonates.

Calice : le verticille le plus extérieur d'une fleur. Il est formé de sépales, verts, de consistance plus ou moins ferme, et sert essentiellement à la protection. Les sépales peuvent être libres (ex.: renoncule) ou soudés (ex.: pos).

Capitule : inflorescence dans laquelle les fleurs sont sessiles sur un axe élargi (réceptacle) et insérés à la même hauteur (Ex.: Composées).

Capsule : fruit sec s'ouvrant à maturité pour la dissémination des graines, par des fentes longitudinales ou transversales, ou encore par des trous.

Carpelle : organe femelle d'une fleur ; chaque carpelle est formé d'une partie élargie refermée sur elle-même (ovaire) abritant les ovules, d'un style mince et plus ou moins allongé et d'un stigmate, sorte de bouton à surface gluante, qui sert à capter le pollen. Les différentes carpelles d'une fleur peuvent être isolés (ex.: renoncule) mais le plus souvent, ils se soudent complémentairement, constituant un organe unique appelé pistil.

Caulinaire : qui est inséré sur la tige.

Cespiteux : formant une touffe dense.

Chaton : épi de fleurs unisexué.

Cordé : échancré en forme de cœur, échancrure vers le bas.

Corolle : le deuxième verticille de la fleur (en partant de l'extérieur), formé de pétales. Ceux-ci sont de consistance plus délicate en général que les sépales, d'une autre couleur que le vert et sont très apparents. certaines fleurs (anémone, narcisse) n'ont qu'une seule enveloppe florale servant à la fois de calice et de corolle, à pièces toutes semblables.
On nomme parfois ces pièces tépales et leur ensemble périgone.

Corymbe : inflorescence dont les fleurs pédonculées partent à des hauteurs différentes mais parviennent à la même hauteur.

Cunéiforme : en forme de coin.

Cyme : inflorescence dans laquelle l'axe principal se termine par une fleur et cesse de croître. Il est remplacé alors par l'un des axes latéraux (ou par deux si les bractées sont opposées), qui se termine à son tour par une fleur et ainsi de suite.
Les cymes sont parfois contractées et alors difficiles à analyser (Labiées).

Décurrent : se dit en particulier d'une feuille qui se prolonge sur la tige en dessous de son point de départ, parce qu'elle est soudée à la tige sur une certaine longueur.

Déhiscent : se dit d'un fruit qui s'ouvre pour disséminer ses graines.

Dichotome : divisé en deux branches égales et divergentes.

Dioïque : se dit des plantes dont les fleurs unisexuées sont des individus différents, de sorte qu'il y a des pieds mâles et des pieds femelles (saule, houblon).

Drageon : rameau naissant de bourgeons situés sur la racine.

Embrassant : dont la base échancrée entoure la tige plus ou moins complètement.

Ensiforme : en forme de glaive (ex.: feuille d'iris).

Éperon : prolongement cylindrique ou conique de certains pétales d'une fleur, ou rarement de sépales. L'éperon contient en général du nectar.

Épi : inflorescence dont les fleurs sont sessiles et insérées dans un axe allongé.

Épillet : partie de l'inflorescence des Graminées. L'épillet est muni à la base de deux (rarement 1) glumes et se compose de 1 à plusieurs fleurs.

Étamine : organe mâle de la fleur. L'étamine se compose du filet et de l'anthère.

Filet : partie inférieure mince et allongée de l'étamine.

Fléxueux : se dit d'un organe plus ou moins courbé en zigzag, au lieu d'être droit.

Foliole : les diverses parties d'une feuille composée ; s'emploie pour désigner les bractées de l'involucre des Ombellifères.

Follicule : fruit sec, déhiscent par une seule fente longitudinale (ex.: Hellébore).

Fronde : nom particulier donné aux feuilles de Fougères : celles-ci partent d'une souche ou d'une tige souterraine.

Garide : formation végétale d'Europe centrale et occidentale rappelant les garrigues du Midi. Prairies sèches sur rochers ou taillis clairsemés de chênes sessiles ou de chênes pubescent.

Garrigue : prairie sèche de xérophytes ou formation de buissons bas en Méditerranée. Les garrigues recouvrent en général des sols calcaires.

Glabre : qui ne porte pas de poils.

Glarescent : presque glabre ou devenant glabre.

Glomérule : groupe de fleurs très rapprochées et presque sessiles. Le glomérule représente souvent une cyme contractée.

Glume : petites bractées scarieuses, en général au nombre de deux, entourant à la base, ou enveloppant l'épillet des Graminées.

Glumelles : bractées scarieuses remplaçant le périanthe chez les Graminées. Chaque fleur possède deux glumelles dont l'inférieure porte, dans certaines espèces, une arête ou barbe.

Gousse : fruit s'ouvrant par deux fentes longitudinales et se spérant en deux valves (ex.: haricot).

Graminiforme : ayant l'aspect des feuilles de graminées ; feuilles allongées plus ou moins étroites, à nervures parallèles.).

Grappe : inflorescence dont les fleurs pédonculées sont insérées à des hauteurs différentes sur un axe allongé et sont situées les unes au dessus des autres. La grappe peut être composée.

Herbacé : se dit d'un végétal dont la tige n'est pas lignifiée comme c'est le cas chez les arbres et arbustes.

Hermaphrodite : fleur possédant les organes des deux sexes (étamines et carpelles).

Imbriqués : organes se recouvrant par la base comme les tuiles d'un toit.

Imparipenné : se dit d'une feuille divisée en folioles suivant le mode penné, avec un nombre impair de folioles ; il existe une foliole terminale.

Inflorescence : manière dont les fleurs (lorsqu'il y en a plusieurs) sont groupées ensemble sur un axe commun.

Inerme : sans épine.

Involucre : groupe de bractées rapprochées entourant certaines inflorescences, telles qu'ombelles et capitules ou bien cymes des euphorbes. Plus rarement une fleur isolée possède un involucre (ex.: anémone).

Lactescent : d'un blanc laiteux.

Lancéolé : en forme de fer de lance. Organe atténué aux deux extrémités, plus long que large et possédant sa plus grande largeur dans le tiers supérieur.

Latex : suc laiteux, en général blanc, parfois jaune (ex.: chélidoine) qui s'écoule d'un organe quand on le brise.

Lenticelle : petites fentes servant aux échanges de gaz, qu'on rencontre sur les écorces des arbres et arbustes (ex.: sureau).

Limbe : partie élargie d'une feuille servant à l'assimilation.

Linéaire : organe étroit, allongé et à bords en grande partie parallèles.

Lobé : se dit d'un organe présentant des échancrures assez profondes mais n'allant jamais jusqu'à la base ou à la nervure médiane. Une feuille peut être pennatilobée (nervation pennée) ou palmatilobée (nervation en éventail).

Mésophile : se dit d'un groupement végétal adapté à des conditions moyennes d'humidité (ex.: prairie mésophile).

Monoïque : se dit d'une plante à fleurs unisexuées réunies sur un même individu (ex.: noisetier).

Monosperme : ne renfermant qu'une seule graine.

Mucron : (adj. : mucroné) petite pointe courte et raide naissant brusquement à l'extrémité plus ou moins arrondie d'un organe.

Nitrophile : plante vivant dans un terrain riche en nitrate (ex.: ortie).

Nucule : akène à paroi dure (ex.: noisette).

Obcordé : en forme de cœur, l'échancrure vers le haut.

Obovale : en forme d'œuf renversé, c'est-à-dire à largeur maximum vers le haut.

Ombelle : inflorescence dans laquelle les pédoncules des fleurs partent d'un même point comme les baleines d'un parapluie, les fleurs se trouvant placées à peu près à la même hauteur.

Onglet : partie inférieure rétrécie d'un pétale (éventuellement d'un sépale).

Orbiculaire : en forme de cercle.

Ovaire : partie élargie du carpelle, refermée sur elle-même et abritant les ovules.

Ovules : petits organes situés dans l'ovaire et se transformant en graines après fécondation.

Palmé : se dit d'un organe (en général feuille) dont les nervures sont disposées comme les doigts d'une main ouverte. Si la feuille est en même temps lobée, on la dit palmatilobée. Si elle est divisée à la base, elle est appelée palmatiséquée (ex.: marronier d'Inde).

Panicule : grappe composée, c'est-à-dire dont l'axe principal porte des axes secondaires qui eux-mêmes portent des fleurs pédicellées.

Paripenné : se dit d'une feuille composée suivant le mode penné, à nombre pair de folioles, la foliole terminale faisant défaut. Elle est parfois remplacée par une vrille ou une petite pointe.

Pauciflore : qui ne porte qu'un petit nombre de fleurs.

Pédicelle : petit axe supportant la fleur dans certaines inflorescences et s'insérant sur l'axe principal (= Pédoncule commun) ou sur l'axe secondaire.

Pédoncule : axe commun d'une inflorescence, ou axe qui porte une fleur isolée.

Penné : se dit d'un organe (en général feuille) parcouru par des nervures disposées comme les barbes d'une plume. Si la feuille est lobée, on la dit pennatilobée. Si elle est divisée jusqu'à la nervure principale, on la dit pennatiséquée, bi- ou tri-pennatiséquée si le phénomène se répète. Enfin, si la feuille est composée de folioles elle est dite composée pennée.

Pérennant : qui vit plusieurs années (synonyme de vivace).

Périanthe : ensemble des enveloppes extérieures d'une fleur comprenant le calice et la corolle ou seulement l'un de ces deux verticilles.

Pétale : organe aplati et de couleur vive faisant partie d'une fleur. L"ensemble des pétales forme la corolle.

Pétiole : partie amincie, plus ou moins cylindrique, par laquelle certaines feuilles s'insèrent sur la tige.

Pétiolé : muni d'un pétiole (contraire = sessile).

Polysperme : contenant plusieurs graines.

Pruineux : couvert d'un enduit bleuâtre et cireux qui s'enlève avec le doigt.

Pubérulent : légèrement poilu (à poils rares et clairsemés).

Pubescent : poilu.

Rachis : axe central d'une fronde de fougère ou parfois d'une feuille composée.

Radical : qui part de la souche.

Radicant : qui s'enracine, lorsque les conditions sont favorables.

Réceptacle : axe très élargi, ou creusé en forme de coupe portant les pièces florales ou bien les diverses fleurs d'un capitules.

Réniforme : en forme de rein.

Réticulé : en réseau. Se dit, par exemple, des nervures des Dicotylédones.

Sagitté : en forme de flèche.

Scarieux : de consistance sèche, comme une écaille, et de couleur généralement brune.

Sépale : pièce du calice.

Sépaloïde : rappelant un sépale par la consistance et la couleur.

Séqué : divisé jusqu'à la base ou à la nervure médiane (voir palmé et penné).

Sessile : se dit d'un organe (feuille ou fleur) inséré directement par une base plus ou moins large et porté par un pétiole ou un pédoncule.

Sétiforme : qui ressemble à la soie.

Silique : fruit déhiscent (en général de crucifère) s'ouvrant en deux valves et laissant au milieu une mince membrane. La silique est toujours nettement plus longue que large.

Silicule : fruit ayant l'organisation d'une silique, mais guère plus long que large (ex.: Bourse à pasteur).

Suffrutescent : se dit d'une plante ligneuse de petite taille (= sous-arbrisseau) dont l'extrémité herbacée des tiges meurt en hiver.

Stigmate : extrémité élargie et collante du style.

Stipules : petites pièces situées, en général par deux, au départ d'une feuille.

Stolon : tige rampante et souvent radicante servant à la multiplication (bouturage naturel. Ex.: fraisier).

Style : partie mince du carpelle située au dessus de l'ovaire et terminé parle stigmate.

Terné : divisé en trois parties ou disposé par trois.

Tomenteux : couvert de poils courts et serré formant feutrage.

Traçant : longuement rampant.

Trifide : qui se termine par trois pointes ou trois lobes.

Trifolié : à trois folioles.

Triloculaire : se dit d'un ovaire ou d'un fruit offrant trois cavités (faire une coupe transversale).

Ubiquiste : qui se rencontre partout.

Unisexué : ne portant que des organes d'un seul sexe (étamines ou carpelles).

Valve : partie de l'enveloppe d'un fruit qui s'écarte ou se sépare à la maturité.

Verruqueux : couvert de petites verrues.

Verticille : ensemble de feuilles ou de pièces florales insérées à la même hauteur.

Verticillées : feuilles qui sont insérées par plusieurs à la même hauteur.

Vivace : plante qui vit plusieurs années.

Volubile : qui s'enroule autour des objets voisins.

Vrille : organes minces, à croissance très rapide, ayant la faculté de s'enrouler. Les vrilles sont des rameaux, des feuilles ou des parties de feuilles transformées.

Xénophyte : végétal vivant dans une station sèche et organisée pour résister à la sécheresse.

Unless otherwise stated, the content of this page is licensed under Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License